Mont-Rougement
   
Text Size

La faune

PDFImprimerEnvoyer

Près de 300 espèces animales vertébrées (oiseaux, poissons, mammifères, reptiles et amphibiens) sont susceptibles de trouver refuge sur les Montérégiennes.

Des voisins à découvrir

À ce nombre s'ajoutent davantage d'invertébrés (insectes, vers, etc.) qui jouent des rôles très importants. À l'instar des monts Saint-Bruno et Saint-Hilaire, le mont Rougemont pourrait abriter près d'une quarantaine de mammifères dont le cerf de Virginie, le coyote, le pékan, le renard roux, le petit polatouche (écureuil volant) et plusieurs espèces de chauve-souris et de rongeurs.

Coyote_ADMR_webfisher_pekan_borealforest.orgratonLaveur_CaroleChayer_DonDePhoto2006

Photo raton laveur: Carole Chayer

Les oiseaux

Plus de 180 espèces d’oiseaux ont été recensées dans la région du mont Rougemont, dont plus de 91 espèces nicheuses sur la montagne, selon nos récents inventaires. Parmi les espèces fréquemment entendues, on peut penser à la minuscule mésange à tête noire, la paruline couronnée, la grive des bois, et certains rapaces comme la chouette rayée, le grand-duc d'Amérique, la buse à épaulettes, l'épervier de Cooper et le faucon pèlerin.

FauconpelerinGrand_duc_JChiassonBusemangerongeur_SteveJurvetson_webChouetterayee_SamuelDenault_web

Photos : Grand-Duc d'Amérique: J. Chiasson, Buse à épaulettes: Steve Jurvetson, Chouette rayée: Samuel Denault

Amphibiens et reptiles

On peut observer 18 espèces d'amphibiens et reptiles dans les mares printanières, les ruisseaux, les étangs et en bordure des lacs ; le ouaouaron et la couleuvre rayée sont bien connues. On peut y trouver des espèces plus remarquables et malheureusement à statut précaire, comme la couleuvre tachetée, la salamandre sombre du Nord et la salamandre à quatre orteils.

CouleuvretacheteedelEst_DavidRodrigue_webSalamandresombreduNord_MartinOuellet-Amphibia-Nature_web

Photos: Couleuvre tachetée de l'Est: David Rodrique, Salamandre sombre du Nord: Martin Ouellet-Amphibia Nature