Entretien de votre lot boisé

Imprimer

Le mont Rougemont est l'une des perles des Montérégiennes. Des générations ont vu la montagne se transformer à toutes les saisons. Certains événements ont modifié son visage à tout jamais et ont laissé quelques cicatrices qui s'estompent peu à peu avec le temps.

Plusieurs remarquent encore avec regret les dommages de la crise du verglas. D'autres mettent le cœur à l'ouvrage afin de restaurer les dommages causés par les passages répétés de véhicules récréatifs.

Que faire pour aider la montagne afin qu’elle puisse continuer à nous faire profiter de ses richesses encore longtemps ?

Ingenieur_forestier_observe_ADMR_webTravaux forestiers

Des actions simples aideront votre forêt à se régénérer d’année en année :

  • Déterminer, suite à des inventaires forestiers, le volume de bois maximal qu’il vous est possible de récolter sans perturber l’équilibre de votre forêt
  • Identifier et favoriser le développement des tiges d’avenir
  • Conserver une diversité d’essences d’arbres (même dans une érablière productive telles que l’érable rouge, le tilleul d’Amérique, le frêne d’Amérique, le hêtre à grandes feuilles, la pruche du Canada, le bouleau jaune, l’ostryer de Virginie, le cerisier tardif, le chêne rouge, le caryer cordiforme* et le pin blanc).
    * Vous vous demandez à quoi ressemble un caryer cordiforme ? Participez à un de nos ateliers pratiques
  • Dans votre aménagement, préserver quelques bons chicots (arbres morts debout) par hectare – ils sont excellents pour garder la faune!
  • Lors de vos travaux, laisser des branches et troncs au sol. Vous vous assurez ainsi que le sol pourra se régénérer, retenir l’humidité et en plus, les branches vont servir d’abri et de garde-manger pour les animaux.
  • Effectuer vos travaux tard à l’automne ou en hiver.
  • Prioriser la petite machinerie et l’utilisation du treuil.

Canal_drainage_09_YvesSimon_webDebris_ausol_CarolineGagnemartelage_YvonPesant_webTas_boismort_NAQ_web

 

 

 

 

Photos: Yves Simon, Caroline Gagné, Yvon Pesant.

Tous ces travaux exigent bien du temps et de l’énergie de votre part. Heureusement, des subventions et des programmes sont disponibles vous aidez dans la réalisation de certains travaux. Contactez-nous pour en savoir plus.

Les ateliers pratiques, les visites terrain et les PAMOC qu’offre l’Association peuvent traiter de tous ces sujets et de bien d’autres. Rendez-vous aux ateliers, à venir.

Pour en savoir plus et accéder à une foule de fiches d’information et de conseils pratiques, rendez vous sur le site de Nature-Action Québec.

Voici quelques fiches pratiques, en format pdf

Sur les travaux en forêt :

Sur la faune :

Sur les arbustes et les plantes :

Sur les érablières :

Travaux de restauration et d'entretien des sentiers

Le passage répété d’usagers « sur roues » a causé des dommages très visibles. Les propriétaires apprécient toute aide afin de restaurer les sentiers !

L’Association du mont Rougemont œuvre depuis 2005 à réparer ces dommages, réduire les impacts et éviter d’éventuels problèmes. L’Association organise régulièrement des journées de restauration en groupe pour :

  • Installer ou réparer des traverses de cours d’eau;
  • Refaire, remplir ou profiler des sentiers érodés;
  • Végétaliser des sentiers qui se dédoublent ou ne servent plus;
  • Installer des affiches informatives.

Suivi des plantes et des animaux

Nid_autourdespalombes_PatriciaConwayEnviron 1 000 espèces d’animaux et de plantes sont répertoriées sur le mont Rougemont. Il pourrait y en avoir des centaines d’autres ! EIles sont d’excellents indicateurs du bien-être de la montagne. Une quarantaine d’espèces sont suivies de plus près parce qu’elles sont très rares au Québec ou au Canada et on risque de les voir disparaître !

Nature-Action Québec travaille avec les experts du domaine pour suivre l’évolution des populations de plusieurs espèces d’intérêt, tel que la salamandre sombre du Nord et la phégoptère à hexagones (une fougère).

Photo: Patricia Conway

Plusieurs propriétaires se rendent compte de la présence d’espèces rares sur leur lot, en sont fiers et veulent savoir ce qu’ils peuvent faire pour les préserver. Contactez-nous si c’est votre cas, et on vous dira ce qu’on peut faire pour chaque espèce. C’est avec leur bonne volonté qu’ils protègent ce patrimoine naturel, au bénéfice de toute la population. Nous les remercions chaudement !